La grange à Gaby

Les infos utiles

E-mail : contact@grangeagaby.fr

Site internet : La grange à Gaby

Adresse : 862 Rte Joseph Coynel, 38360 Engins

Tel : 07 44 77 39 77

la grange a gaby

Horaires

Mercredi 8h-18h

Jeudi 16h-23h

Vendredi 16h-23h

Samedi 10h-23h

Dimanche 10h-16h

L’interview

Propos de Pascal BUIS recueillis par Johan RIVOIRE en janvier 2024

Peux tu me donner quatre mots qui définissent la grange à Gaby ?

Convivialité. Rencontre. rire.

Peux tu me donner quatre mots qui te définissent toi, par rapport à La grange à Gaby ?

Fun. impro. Accueil. folie.

la grange a gaby

Pourrais-tu me faire un bref historique de La grange à Gaby ?

La grange à Gaby est un lieu appartenant à la mairie d’Engins, en activité depuis 2021. Nous en sommes devenu les gérants, avec Estelle, ma compagne, depuis début novembre 2023. Ainsi, c’est un lieu ayant pour vocation de dynamiser le village avec un café des jeux, une programmation culturelle tous les vendredi, de la restauration et un gite de 19 couchage. Du fait qu’Engins soit très étalé, il n’y a pas de centre village et ce lieu permet d’en créer un. Il sert également de commerce, avec une petite épicerie de dépannage. Nous avons découvert le lieu en mars 2023, à l’occasion d’un spectacle d’impro que nous y organisions, au moment où les anciens gérants étaient encore là. Quelques mois plus tard, nous avons appris qu’ils arrêtaient. Nous avons donc postulé auprès de la mairie, candidaté, et avons été choisis pour la gestion de ce lieu pour les sept prochaines années renouvelables. Nous verrons bien ce que l’aventure nous réserve. Avec pour objectif d’être un lieu ouvert aux habitants, aux gens du plateau d’en bas et de favoriser les rencontres.

On va faire un petit jeu d’improvisation. Imagine que nous sommes en train de boire un café et que tu essaies de me convaincre de venir avec toi pour voir un spectacle. Ou peut-être assister à un des ateliers que tu donnes sur le plateau du Vercors. Moi, je n’ai jamais fait d’improvisation. Qu’est-ce que tu me dirais ?

Je te dirais que le plus dur, c’est le premier pas… c’est de se dire, « Je vais aller voir, je vais aller tester. » Une fois que tu as pris cette décision, tu as fait 90 % du travail. Après, une fois que tu as fait ça, c’est que du plaisir, de la rencontre, du rire et de la découverte !

la grange a gaby

Quelle philosophie guide la programmation des spectacles ?

  1. J’invite principalement des compagnies bien établies que je connais. Je préfère éviter les risques pour ne pas décevoir le public.
  2. J’hésite pas à inviter des compagnies inconnues, peu importe si cela ne plaît pas à tout le monde.
  3. Je fais un compromis entre les deux approches.

Je vais dire petit deux. Parce que moi, spontanément, j’ai envie de répondre petit trois mais j’ai trop tendance à toujours couper la poire en deux, donc je vais plutôt dire petit deux ce coup-ci !

Est ce que tu peux développer ?

Dans l’idée, l’impro, ça fait quatre ans que je donne des cours sur le plateau, et qu’on organise régulièrement depuis un an et demi, deux ans des spectacles. Donc il y a un public qui commence à être régulier sur du cabaret et sur des spectacles un peu « classiques » d’impro. Depuis la fin de l’année scolaire dernière, on commence à amener un peu de formats plus longs. L’idée c’est aussi d’amener de la nouveauté et surtout de faire monter des troupes d’en bas ou des alentours, c’est de faire voir de l’impro avec des visions et des pratiques différentes, car ça a aussi un intérêt pour les élèves. J’en ai 48 cette année, au total, et du coup, ils viennent souvent voir des spectacles. Je pense que c’est une vraie force quand on apprend l’impro, d’aller voir des spectacles et de se nourrir de plein de choses, même dans d’autres disciplines d’ailleurs. C’est vrai que quand tu es sur le Vercors, tu dois souvent descendre à Grenoble pour voir des spectacles. Il y en a qui le font et d’autres beaucoup moins. Donc il y a aussi cette volonté là.

la grange a gaby

Si demain tu avais un budget illimité pour améliorer La grange à Gaby. Quelle serait la première chose que tu ferais ?

J’investirais dans un bâtiment extensible et rétractable pour avoir une jauge plus importante lors des spectacles, tout en conservant une dimension humaine le reste du temps !!

Quelle est la jauge actuelle ?

On est à 50, ce qui est déjà pas mal.

la grange a gaby

Peux-tu me donner trois conseils pour une compagnie d’improvisation programmée à la grange à Gaby ?

Déjà, de faire quelque chose qui les éclate. De proposer quelque chose qu’ils ont envie de faire et qui leur plaît. D’être prêt à rencontrer un public qui découvre encore l’impro, et qui, même s’ils commencent à avoir quelques spectacles, n’a pas encore forcément tous les codes, comme on peut les retrouver avec un public à la Basse Cour par exemple, où les codes sont déjà bien établis. On peut tenter plein de nouvelles choses. Ensuite, c’est de profiter du fait de sortir de Grenoble et d’être à la montagne. On peut coupler un spectacle ici avec une sortie en canyoning, des balades en raquettes, ou passer une nuit à la fraîche. Voilà. Ça peut être un bon moment de connexion pour le groupe.

Peux-tu finir ces phrases brièvement ?

Une bonne soirée d’impro, c’est…

C’est du partage avec le public et entre comédiennes et comédiens.

Une mauvaise soirée d’impro, c’est…

C’est la démonstration, du combat de coqs…

Un improvisateur, c’est…

C’est quelqu’un qui aime se tenir au bord du précipice en permanence !

La grange à Gaby dans le monde de l’improvisation, c’est…

C’est un nouveau petit cocon bien sympathique.

la grange a gaby

Peux-tu me raconter ton meilleur souvenir lors d’une soirée d’improvisation au Perchoir ?

C’est dur parce qu’à la fois c’est très récent et à la fois il s’est passé déjà plein de choses. Je crois que mon meilleur souvenir, c’est les spectacles où le public se lève, où les personnes sur scène créent de l’interaction, créent du lien. On a eu un super spectacle de beatbox en novembre, par exemple, qui était super interactif. C’est ce côté, quand tu vois le public s’enjailler, profiter, rigoler, et surtout quand tu vois un public qui va de 3 à 80 ans, tu te dis que c’est ça le but. C’est le but du lieu.

Quel est le pire souvenir que tu as avec la Grange à Gaby?

On va dire les interminables heures de ménage !!

la grange a gaby

Dernière question, pourrais-tu me décrire Le Perchoir dans cinq ans ?

Idéalement, la Grange à Gaby dans cinq ans est un lieu qui appartient aux habitants, encore plus participatif que la SCOP actuelle, avec une implication vraiment collective. Nous, en tant que gérants aujourd’hui, pourrons continuer à participer en partageant la responsabilité et la charge mentale avec un groupe de gens qui veulent faire bouger les choses. Donc, à fond dans l’économie sociale et solidaire. On essaie de réinventer d’autres schémas !

Merci, pascal.